Présentation

Rendre visible l'invisible

Nous vivons une époque formidable marquée par la disruption où les technologies de l’information et de la communication facilitent notre quotidien en accélèrant les échanges. Pourtant, nous sommes aussi tourmentés par les impacts potentiellement négatifs du digital sur l’économie et par la transformation de nos métiers à moyen - long terme. Ce qui rend plus difficile la compréhension de nos comportements et décisions stratégiques. Par exemple, lorsque les robots permettent de répondre plus rapidement aux mails et demandes clients ou de traiter des tâches administratives ou comptables plus vite qu’un salarié, faut-il s’en réjouir pour la productivité ou au contraire craindre pour l’emploi ?

Repeindre la réalité en rose, n’est pas l’objectif de la Journée Nationale des Investisseurs (JNI). Il s’agit plutôt de quitter la morosité qui colle trop souvent à l’esprit français contemporain pour miser sur ce qui fonctionne vraiment et s’appuyer sur les réussites du présent pour bâtir l’avenir. L’objectif est de dépasser les déterminismes et l’instantanéité qui rythment nos vies, pour prendre le temps d’écouter ceux qui agissent et posent des jalons.

Cette année, la JNI mettra à l’honneur les initiatives trop méconnues d’investisseurs et de leurs partenaires rendues possibles grâce à leur esprit visionnaire.

Quelques exemples de sujets qui seront abordés lors de cette JNI 2017 :

La réglementation renforce la qualité des contrôles et l’efficacité des back offices

La réglementation nous retient aussi, donnant l’illusion de réduire nos marges de manoeuvre. Pourtant, les investisseurs n’ont jamais été autant organisés dans le déploiement des fonctions supports et l’utilisation de logiciels de reporting sur l’ensemble de leur activité. Quelles sont les vertus de l’automatisation dans la mesure de performance ? Quelles sont les solutions pour optimiser l'analyse de risque et dégager un rendement additionnel du portefeuille ?

L'intelligence artificielle se diffuse dans les systèmes d’information et de gestion

Comment appréhender le phénomène de disruption dans la gestion d'actifs ? Intelligence artificielle, blockchain, crowdsourcing, ... ces innovations sont-elles créatrices ou destructrices de valeur pour l'investisseur ? Pour certains, c’est beaucoup de bruit pour rien, pour d’autres c’est la tempête qui s’annonce… Derrière les prophéties (autoréalisatrices?), ce sont de nouvelles opportunités pour mieux exploiter la donnée, et développer de nouveaux usages. La relation client - fournisseur est plus directe, la gestion devient plus transparente. L’avenir, nous dit-on, va reposer sur l’association entre l’intelligence artificielle, la voix (chatbot) et les objets connectés. Ces innovations obligent à repenser les modes d’organisation du travail, développer de nouvelles formes de collaborations (intrapreunariat, partenariat entre start up et grands groupes, hybridation…).

Les réaménagements urbains dynamisent l’immobilier

La rénovation du vieux Paris grâce à de nouveaux partenariats (public - privé d’intérêt général), à de nouvelles techniques de construction : les investisseurs imaginent les nouveaux centre villes, réhabilitent des monuments historiques en prenant en compte une multitude de paramètres (énergétiques, préservation du patrimoine, sécurité…). Quels sont les projets les plus audacieux qui mobilisent les investisseurs ? La mutualisation des investissements s'impose-t-elle pour saisir les meilleures opportunités, en France mais aussi à l’international ?

La transmission guide les choix des investisseurs éclairés

Les actions et les projets des acteurs de l'économie du vieillissement (silver economie, fonds viagers, EHPAD) favorisent la transmission de patrimoine. Point de basculement d’une génération à l’autre, la transmission est une responsabilité à assumer afin que le capital acquis profite à la postérité. Impact investing : les institutionnels doivent-ils structurer leur politique d'investissement en fonction de leur mission sociale?

Une gestion financière taillée sur mesure

L'allocation d'actifs à toute épreuve : une ingénierie de plus en plus sophistiquée pour exploiter les facteurs et primes de risque sur les marchés. Face aux tensions sur les taux, faut-il arbitrer entre besoin de protection et recherche de rendement ? Comment tirer profit des tendances sur les marchés en préservant ses marges pour le producteur ou en maîtrisant ses coûts pour l’investisseur ? Quels enseignements la gestion institutionnelle peut-elle tirer de l'industrie du luxe ? Comment se prémunir des effets de mode (actifs illiquides : non côté, infrastructures, matières premières) ? Comment externaliser les risques liés à la détention de participations non cotés?

Pour résumer, des personnalités passionnantes viendront échanger lors de cette JNI 2017 prouvant, qu’à force d’être pessimiste, la réglementation nous retient, le digital nous tourmente, et que finalement la croissance nous échappe. Avoir confiance en l’avenir, n’est ce pas donner une chance à l’humain de triompher ? Alors, il ne vous reste plus qu’à venir à sa rencontre !

Par Aurélien Lafaye, fondateur de la Journée Nationale des Investisseurs et directeur de la publication d'Instit Invest et Distrib Invest